Alain Moïse Arbib

03.09.2012 in10:04 in Miscellaneous -->


Share

Né une première fois en 1970 à Tunis. Après deux adolescences, l’une romaine, l’autre niçoise, Alain Moïse Arbib débute au théâtre de Nice en tant que comédien. Il s’installe ensuite à Toulouse où il naît à la photographie.

Vit aujourd’hui à Paris. N’en demeure pas moins un homme errant.
Il travaille essentiellement avec la complicité de l’argentique, du calotype et de chambres photographiques. Depuis la fin des années 90, il réalise différentes séries dont Portraits du 34Les MétatêtesNaissances où il laisse s’impliquer le modèle dans le temps de sa pose afin de matérialiser l’épaisseur du temps.
Sa série Emergences, expérience-limite où le modèle est saisi, nu, dans le noir au moment il retrouve son souffle, raconte l’expérience initiatique de la naissance.
Invité à travailler en milieu fermé (prison, hôpital psychiatrique), il utilise la photographie et la vidéo comme lieux d’une rencontre.
Auteur de Testamento, roman photographique publié en Espagne en 2008.
Il réalise en 2009, Autoportrait de ma mère, son premier moyen métrage.
Photographe et vidéaste atypique qui, selon ses dires, ne prend pas d’images mais les reçoit.
Continue de naître.

***

Родился в первый раз в 1970 году в Тунисе. После двух подростков, один Роман, один из Ниццы, Алена Арбиб Моисея начинается в Ницце театре в качестве актера. Затем он переехал в Тулузе, где он родился на фотографии. 
Живет в Париже сегодня. Остается, тем не менее странника.